Créer mon blog M'identifier

Le moussaillon des villes

Le 16 February 2018, 17:26 dans Mode 0

Hello toi ! Comment ça va aujourd’hui ? Je ne sais pas si tu me suis sur Instagram, si ce n’est pas encore la cas tu peux te rendre ici pour en voir encore plus ! Si tu me suis alors on continue notre chemin ensemble. J’ai posté quelques photos de ce look sur IG avant-hier. Il est un peu différent des autres. D’un côté parce qu’il est en grande partie improvisé. Je n’avais pas vraiment prévu de m’habiller comme ça ce jour là. D’un autre côté car j’étais de super bonne humeur et que je voulais quelque chose de drôle pour changer.

 

Du coup, voici mon look de « moussaillon des villes » ! Tu en penses quoi ?  Franchement les cuissardes j’avais un gros doute en les achetant mais elles avaient ce petit côté Chanel que j’aimais beaucoup. J’avais un peu peur de cette matière très moulante, mais finalement ça donne une touche de finesse que j’aime beaucoup. La touche de vinyle aussi est très bien, ça donne du relief. Ces petites cuissardes, j’en suis finalement hyper contente et je ne m’attendais pas à un tel résultat ! En plus je les ai shoopées en fin de soldes chez Zara, 9€99, ! Comme quoi, même à 30 ans, les goûts vestimentaires peuvent encore évoluer et trouver de bons produits c’est plus une question de temps que d’argent.

 

Il y a cette robe bleue ciel, que je ne porte plus depuis des lustres mais que j’aime trop pour m’en séparer. Une vieillerie encore une fois de chez Zara #MoiaussijesuisuneZARAaddict. Je l’ai juste superposée avec un t-shirt par dessus, ce qui donne cet aspect contrasté, la robe devient alors plus un volant, un détail, mais elle garde sa forme en trapèze. Du coup l’équation couleurs associées + mix matière + volume = un look super cool et original. Je note ça là comme un mémo à moi-même histoire de ne pas l’oublier trop vite !

Le moussaillon des villes look marin style vintage
« Je navigue dans Paris »
Le moussaillon des villes look marin style rayures

Ah, oui ! Et la gavroche bien sûr ! Une nouvelle pièce de ma garde-robe, qui vient de chez…….Z-A-R-A ! J’en voulais une depuis longtemps. Je suis un accro des chapeaux et celui-ci me manquait grandement. Jusque là je n’avais pas trouvé de modèle qui me plaisait vraiment. Ceux en cuir sont trop strictes, les noirs trop durs. Je voulais du doux, de l’intemporel et du romantique. Je suis tombée sur cette gavroche un peu passe-partout qui m’a séduite dès le premier regard. Elle est douce, pas trop voyante et va très bien avec un look marin ou un imperméable.

 

Pour finir, je travaille avec un nouveau filtre photo que j’ai fait via l’appli Polar. Je voulais ajouter plus de lumière et de couleurs tout en gardant une certaine intensité dans la photo. N’hésite pas  me dire ce que tu en penses en commentaire. Des bisous et belle journée !

 

+ Delphine, www.alchimie.paris  +
Le moussaillon des villes look marin style rayures

Rainy Days by Lola James Harper

Le 14 February 2018, 19:55 dans Humeurs 0

Après toute cette neige dans Paris, je vais te réconforter et tenter de te réchauffer en te parlant de ma nouvelle trouvaille, les bougies de chez Lola James Harper. J’ai découvert cette jolie marque au branding très atypique en traînant sur Pinterest. Une activité fabuleuse quand tu es à court d’inspiration et surtout, surtout, quand tu as un appartement dont la décoration est loin d’être terminée.  Je te vois un peu venir, tu vas te dire « allez, elle va me faire le topo de la bougie écolo, fashion, stylé…etc ». Certes, il y a bien toujours un peu de ça, puisque tu es sur mon blog dont le sujet principal est la Mode et l’univers qui l’enrobe.

 

Mais si tu me connais bien et que tu viens souvent par ici, tu sais aussi que j’aime dénicher les perles rares, les objets parfois insolites et non-conventionnels. Tout ça pour t’expliquer le concept, branding de la maque londonienne « Lola James Harper » (oui, c’est mon premier partenariat avec un pays étranger #Alchimiesansfrontière #Alchimieintheworld #Proud). Quand j’ai vu ce nom, je me suis tout de suite dit, ça c’est pour toi, rien que les prénoms sont dans mon top 10 des prénoms pour mes futurs enfants !

 

Ce premier point a suffisamment éveillé ma curiosité pour que je décide de passer au peigne fin le site de la marque en question. Et là ! TADAM ! WHAOU !!! MAIS QU’EST CE QUE C’EST ??? Je tombe sur des photos canons, qui donnent envie de voyages, des bougies et des parfums aux noms étranges, des textes…Une sorte de méli-mélo de jolies choses, qui sentent bon le coconing. Le « Home Sweet Home ». En fait c’est exactement le genre d’ambiance dans laquelle j’ai toujours voulu vivre.

Rainy Days by Lola James Harper candle design concept
Rainy Days by Lola James Harper candle design concept branding
« Branding : Feel Good »
Rainy Days by Lola James Harper candle design concept branding

Techniquement tu peux appeler cela du « Branding » ou du « Story-telling », pour moi, cela correspond plus à une signature. Cet univers dans lequel peut t’emmener une marque avec un concept bien précis. C’est en quelque sorte, donner du sens aux choses, leur donner une valeur ajoutée. Une approche très répandue de nos jours.

Cette approche de Lola James Harper m’a totalement envoutée. Quand j’ai reçu ma bougie, accompagnée des petits catalogues de la marque expliquant la marque j’ai été très agréablement étonnée de découvrir que les noms des produits étaient en relation avec des chansons, des voyages. D’où les photos sublimes et les noms très poétiques des produits. Voici quelques exemples ; Play Again Now, Together Is Always Better, Just Say Yes. Bien évidemment, les fragrances sont très travaillées. Il ne s’agit pas que de Branding. On peut retrouver les chansons sur le site et acheter les photos qui sont à tomber par terre !

 

Lola James Harper c’est finalement une marque à plusieurs facettes, qui propose d’acquérir un univers complet fabriqué par une famille de passionnés passionnants ! Forcement c’est sublime, forcement on craque, forcément tu dois le découvrir. Alors forcement, tu cliques > ici !

 

+ Delphine, Alchimie.paris +
Rainy Days by Lola James Harper candle design concept branding

Avoir un chien à Paris ?

Le 24 January 2018, 18:09 dans Humeurs 0

 

Aujourd’hui, je t’écris un article un peu spécial car je vais te parler de mon expérience avec ma Queency à Paris. Personnellement, j’ai toujours adoré les animaux. J’en avais beaucoup quand j’étais petite. Des hamsters, des souris, des tortues, des lapins, des gerbilles….etc. Je vais m’arrêter ici dans la liste car elle est vraiment trop longue.

Avant de répondre à la question « Avoir un chien à Paris ? », je vais te parler du mien, Queency. L’histoire de ma petite chienne est un peu particulière…Queency est un « bâtard », elle est croisée avec un lévrier et un autre chien dont on ne connaît pas la race. Un soir, alors que j’avais 20 ans, je suis allée dîner chez une très bonne amie. J’ai découvert Queency en arrivant chez elle. Je me souviens encore de cette micro-boule de poils qui dormait enroulée sur elle-même. Elle avait à peine 2 mois. Au cours du dîner, j’ai appris que mon ami avait acheté le chiot en refuge, que c’était un petit Chihuahua qu’elle pensait offrir à sa mère pour son anniversaire. Sans trop y réfléchir, je lui dis en rigolant que si sa mère n’en veut pas, je la prendrais bien avec moi.

 

Deux jours plus tard, mon amie m’appelle et m’annonce que sa mère a changé d’avis et me demande si je suis toujours intéressée par le chien… C’était la période de mes études et je me sentais très seule dans mon petit studio. Du coup, en toute naïveté, je me suis dit qu’avoir un chien ce serait bien. Résultat, Queency est entrée dans ma vie d’étudiante parisienne…et quelques déconvenues avec !

 

« De l’amour sans fin ».

Il y alors eu des périodes plutôt difficiles où il a fallu apprendre et pas que du côté de Queency ! Apprendre à lui apprendre à ne pas faire pipi à l’intérieur de la maison, ne pas manger les lacets de chaussures, ni trouer les chaussettes. Apprendre à manger normalement et ne pas manger mes devoirs ! Apprendre à descendre et monter les marches ! Le truc le plus mignon que j’ai eu à lui apprendre ! Mais aussi, apprendre à marcher à côté de moi, apprendre à ne pas trop aboyer, apprendre à ne pas suivre n’importe qui, ni manger n’importe quoi…. Et la liste est longue.

 

De mon côté, j’ai du apprendre à me lever et la promener avant même d’avoir petit-déjeuner. Apprendre à NE PAS OUBLIER LES CROQUETTES quand je fais les courses, apprendre à faire attention à elle avant qu’elle traverse, quand elle disparaît plus de 2mn, quand elle mange alors que je ne lui ai rien donné. Apprendre à m’organiser quand je pars en vacances avec ou sans elle, apprendre à l’avoir toujours à portée de vue…etc. Bref, j’ai appris la vigilance, la patience et à réparer ses bêtises !!!

 

Du coup si tu veux avoir un chien à Paris ou si tu hésites entre chien et chat. Sache que : Paris est une ville où les chiens sont interdits des parcs, où on ne supporte pas d’entendre aboyer un chien, où tu dois toujours avoir ton chien en laisse… Un chien c’est également un rythme de vie. Si tu es jeune, cela t’empêchera de voyager car tu auras ton chien et dans de nombreux pays, les chiens ne sont pas tolérés dans les appartements. Sans oublier que les chiens de plus de 10kg prennent l’avion en soute.

 

Maintenant que tu as tous les points négatifs, voici aussi le positif qui t’attend !

 

Une profusion d’amour tous les jours de ton petit déjeuner à ton coucher, des câlins sans fin, matin, midi et soir. Une complicité comme tu n’en as jamais connue ! Un regard pour mille mots. Du réconfort dans les moments difficiles, des rencontres (oui, tu rencontreras sans doute d’autres personnes à chien #dogslover). Des fous rires car les chiens sont des animaux très drôles quand ils s’y mettent. Et le plus important en ce qui me concerne, la joie de voir ton chien s’épanouir et être heureux parce que tu t’en occupes bien. Niveau style et mode, un chien c’est toujours très cool 🙂 Même quand on t’oblige à le porter dans tes bras à la Fnac ou chez H&M !

Plus d'articles sur mon blog > http://alchimie.paris/

+ Kiss and love, Delphine  +

Voir la suite ≫